Gélules d’iode – Physio source

7.50 

L’iode est un oligo-élément essentiel pour assurer le bon fonctionnement de notre organisme. Cependant notre corps ne sait pas le stocker, il est donc important de lui en apporter.

L’iode permet d’assurer le bon fonctionnement du métabolisme énergétique, du système nerveux et des fonctions cognitives, de la thyroïde et du transit intestinal.

7 en stock

Comparer
Partager :

Description

L’iode est un oligo-élément indispensable à la fabrication des hormones thyroïdiennes. Ces hormones sont extrêmement importantes tout au long de notre vie, et notamment au stade du fœtus (formation du système nerveux) et lors de la puberté.

Qu’est-ce que l’iode ?

L’iode est un oligo-élément essentiel pour assurer le bon fonctionnement de notre organisme. (fabrication des hormones thyroïdiennes, production cellulaire, bon fonctionnement des muscles et du système nerveux…). L’iode est présent en grande quantité dans les océans. Chez l’homme, il est particulièrement concentré dans la glande thyroïde, située au niveau du cou.

Il est important d’en apporter à notre corps via l’alimentation ou la complémentation, car ce dernier ne sait pas le stocker.
On peut trouver de l’iode dans les aliments. Les plus riches en iode sont ceux qui viennent de la mer (fruits de mer et poissons), puis les produits laitiers (surtout les fromages) et les œufs.

L’iode présent dans nos gélules est d’origine naturelle, apporté par un extrait d’algue : le fucus (fucus vesiculosus), une algue présente dans les océans.

Pourquoi prendre de l’iode ?

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la carence en iode concerne le quart de l’humanité.

Dans les régions de déficit marqué, une atteinte cérébrale se manifeste dès la naissance, dénommée : « crétinisme endémique ». Ce retard mental est irréversible. Les enfants et les adultes carencés présentent un goitre (gros cou), qui témoigne d’une hypertrophie de la glande thyroïde. Cela peut aussi se traduire par des troubles de croissance et de développement.

Dans les pays développés, cet oligo-élément est en général plus présent, notamment avec la présence du sel iodé sur la plupart des tables. Les carences en iode sont donc moins fortes mais sont loin d’être négligeables.
Une récente étude française révèle que 70% des adolescentes et 40% des femmes ont des apports insuffisants en iode.  Les besoins en iode sont variables selon l’âge, le sexe, les situations physiologiques.

Un déficit en iode prolongé peut affecter la fertilité et aboutit à une hypothyroïdie (insuffisance d’hormones thyroïdiennes), qui se traduit par de nombreux symptômes : prise de poids, frilosité, douleurs articulaires, fatigue, déprime…

Un déficit en sélénium associé augmente le risque d’hypothyroïdie et d’altération de la glande thyroïde. C’est pourquoi nos gélules contiennent également du sélénium (90% des AJR).

La femme enceinte est tout particulièrement concernée par le déficit en iode, qui a pour conséquences un risque de prématurité, de mortalité néo-natale, d’hypothyroïdie néonatale, de retard staturo-pondéral.
De plus, au cours du premier trimestre de vie fœtale, la glande thyroïde n’est pas formée : le futur bébé est dépendant des hormones thyroïdiennes de sa mère, dont la production augmente de 50 % tout au long de la grossesse et nécessite un apport d’iode supplémentaire.

Mais ce ne sont pas les seules personnes ayant un apport insuffisant en iode. Les personnes suivantes doivent surveiller cet apport :

  • Les femmes allaitantes,
  • Les femmes ménopausées (bouleversement hormonal),
  • Les sportifs (lors de sudation excessive),
  • Les nourrissons,
  • Les adolescents (bouleversement hormonal),
  • Les personnes âgées,
  • Les personnes qui habitent loin de la mer,
  • Les personnes qui suivent un régime sans sel,
  • Les végétariens,
  • Les fumeurs (le tabac freine l’absorption de l’iode par l’organisme)…

 

Les apports nutritionnels conseillés en iode sont les suivants :

Référence nutritionnelle en iode en microgrammes (µg) par jour
Enfants de 6 mois à 6 ans  90
Enfants de 7 à 10 ans  120
Adolescents et adultes  150
Femmes enceintes ou allaitantes  200 à 250

Chez le sportif, l’apport peut être majoré de 50 µg par jour, surtout en cas de sudation importante.

 

Vertus :

L’iode permet d’assurer le bon fonctionnement :

  • du métabolisme énergétique. Il joue un rôle important dans le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines.
  • du système nerveux. Il joue notamment un rôle dans le bon développement des fonctions cognitives (mémoire, concentration,…)
  • de la thyroïde. Il joue un rôle important dans la production des hormones thyroïdiennes.
  • du transit intestinal. L’acide alginique contenu dans le fucus a des effets bénéfiques sur le système digestif.
  • L’iode a également un effet coupe-faim. L’acide alginique présent dans le fucus est connu pour avoir un effet coupe-faim en augmentant la sensation de satiété. Son utilisation est donc pertinente dans le cadre d’un régime hypocalorique.

 

Conseil d’utilisation : Prendre 1 à 2 gélules le matin

Contenance : 60 gélules

Ingrédients : Extrait de thalles de fucus (fucus vesiculosus), levure au sélénium (saccharomyces cerevisiae)
Nos gélules sont à base de gélatine végétale (HPMC).

Une gélule fournit :
Iode : 60 µg (40% des AJR*)
Sélénium : 50 µg (90% des AJR*)
*Apport Journalier de Référence

Précautions d’emploi :
Déconseillé aux personnes souffrant de troubles de la thyroïde, sans un avis médical préalable.
Ne pas dépasser la dose journalière indiquée.

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg

Avis

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser un avis “Gélules d’iode – Physio source”