Le siwak, la brosse à dents millénaire.

La question revient souvent : comment blanchir ses dents naturellement ?

Pour arborer un joli sourire, vous connaissez les grands classiques : bicarbonate de soude, charbon actif… Mais il existe une autre alternative qui nous vient du Moyen-Orient que nous vous présentons aujourd’hui : le siwak !

Le siwak aussi appelé miswak ou « bois d’araq (bâton d’arak) », est la racine de l’arbuste Salvadora persica utilisée comme brosse à dents naturelle. Son emploi est très répandu au Moyen-Orient et en Afrique, mais les études récentes menées en occident tendent à démocratiser ce produit dans nos contrées.

  • Le siwak à travers les âges :

Déjà dans l’Antiquité on commence à pratiquer l’hygiène bucco-dentaire en utilisant des bâtonnets fibreux à mâcher, comme le siwak, servant de brosse à dents. Ce bâtonnet contient des nettoyants, des désinfectants et même des fluorures !!!

Il a été recommandé par chirurgien Sushruta (un des pères fondateurs de la médecine ayurvédique mais aussi l’un des premiers à pratiquer la chirurgie plastique) en Inde ancienne (env. 500 av. J.C.).

Le siwak est aussi évoqué dans l’ancien livre indien des lois de Manu vers l’ère chrétienne.

Dans le monde islamique, le prophète Mohammed l’utilisait régulièrement. L’usage de cette plante pour le nettoyage des dents est donc antérieur à l’apparition de l’islam contrairement à ce que beaucoup pensent ; mais il s’est largement développé à la suite de l’opinion positive qu’en a faite le prophète des musulmans et le fait qu’il l’ai enjoint à sa communauté.

  • Vertus :

– Le siwak rend les dents plus blanches.

– Le siwak purifie la bouche, il élimine microbes et bactéries. Il évite donc les caries et leur extension.

Un magazine de l’Allemagne de l’Est, paru en 1961 a publié un article réalisé par le chercheur ROWADART, Directeur du Département des Microbes de l’Université Rosto. Voici ce qu’il y dit : « J’ai lu sur le Siwak que les arabes l’utilisent comme brosse à dents dans leur livre d’un voyageur qui a visité un de leurs pays. Ce voyageur a montré cela d’une manière ironique en disant : « Comment peut-on, au XXème siècle, se frotter encore les dents avec un bâtonnet de bois ? Cela relève de l’archaïsme et du sous-développement de ces peuples. »

Le Docteur ROWADART explique qu’il s’est penché sur le sujet et qu’il a cherché une vérité scientifique derrière cette pratique. Il en a donc réduit en poudre et l’a rajouté, dans une couveuse, à une culture microbienne. Les résultats ont montré que la poudre de siwak a attaqué les bactéries de la même façon que la pénicilline(antibiotique très efficace).

L’Assemblée des Dentistes Américains a démontré dernièrement l’incapacité de la brosse à dents à éliminer toutes les bactéries de la bouche, contrairement au siwak qui a des capacités absorbantes. Après 14 jours, les bactéries transforment la brosse à dents en un milieu de culture adéquat…

– Il lutte contre la mauvaise haleine et améliore le sens du goût.

– Le simple fait de se frotter les dents avec un objet fibreux tel que le siwak permet de se débarrasser de la plaque dentaire.

– Des recherches scientifiques, menées par des universitaires saoudiens, suggèrent un effet bénéfique dans le renforcement de la gencive, qui deviennent plus solides.

– Il comporte aussi une substance qui facilite la digestion et qui protège les dents contre le tartre.

– Mâcher le siwak est un bon «coupe-faim» et active la production d’hormones aux effets anti-stress. Un bon produit donc si vous essayez d’arrêter de fumer.

D’ailleurs, une étude récente a montré le besoin physiologique dans la relation mécanique entre la main et la bouche. Le siwak sera donc un bon remplaçant à votre cigarette.

Une étude américaine menée en 2003 par le National Center for Biotechnology Information a conclu que l’usage du siwak est plus efficace que l’usage d’une brosse à dents et l’OMS (Organisation mondiale de la santé) en a recommandé l’usage en 1986 puis en 2000.

Cela s’explique par le fait que le siwak contient environ 19 substances qui ont des bienfaits pour la santé dentaire comme les antiseptiques naturels, l’acide tannique, l’huile essentielle aromatique qui augmente la salivation, la triméthylamine, l’alcaloïde salvadorine, la vitamine C, les sels minéraux tels que le chlorure et le fluorure; les minéraux: le soufre, le phosphore, le calcium et surtout le silicium ; sans oublier des quantités variables de saponines, flavonoïdes et stéroïdes.

  • Comment l’utiliser :

Question utilisation, rien de bien compliqué, nous vous avons résumé ceci en quelques étapes illustrées :

1 – Mâchez une extrémité de la tige pour enlever l’écorce.

Si vous avez une tige de siwak qui n’a pas été encore utilisée, commencez par mâcher l’une des extrémités de la tige sur une longueur de 2,5 cm environ, pour accéder au bois, ensuite crachez ces petits morceaux d’écorce pour vous en débarrasser..

Quand vous mâchez une tige de siwak, vous pouvez ressentir une saveur légèrement épicée et piquante. Certaines personnes n’aiment pas cette saveur, mais elle n’est pas nocive.

2 – Mâchez le cœur de la tige jusqu’à ce qu’il devienne tendre et forme des filaments.

Quand vous aurez découvert le bois en dessous, commencez à le mâcher. Le but est d’attendrir ce bois de façon à le transformer en filaments fins et fibreux. Cette opération ne nécessite qu’une ou deux minutes. Vous saurez que vous êtes prêt, quand le bois deviendra suffisamment fin pour pouvoir être légèrement déployé comme une petite brosse.

3 – Tenez la tige de siwak sur votre pouce.

Maintenant, vous êtes prêt pour frotter vos dents. Vous pouvez saisir la tige à votre convenance. Cependant sachez que vous allez frotter avec l’extrémité de la tige et non sur les côtés comme avec une brosse à dents. Pour tenir un bâtonnet de siwak correctement, placez le pouce de la main droite sous et derrière l’extrémité qui porte les filaments et le petit doigt sur l’arrière du bâtonnet, ensuite enroulez les trois autres doigts par dessus.

4 – Frottez vos dents avec l’extrémité filamenteuse.

Maintenant, vous pouvez commencer à frotter ! Appuyez l’extrémité filamenteuse du bâtonnet contre vos dents et bougez-la doucement du haut vers le bas pour frotter le devant de vos dents. Passez lentement d’une dent à l’autre et prenez votre temps pour frotter chaque dent avec les filaments. N’appuyez pas trop fort, car votre but est de frotter vos dents légèrement et non de les érafler ou de les entailler. Pour quelqu’un qui est habitué à employer une brosse à dents, le siwak peut sembler peu pratique et gênant au début, mais après un certain temps, l’opération deviendra automatique.

N’oubliez pas de nettoyer l’arrière de vos dents comme vous le faites avec une brosse à dents ordinaire ! 

5 – Coupez les filaments usés après quelques jours d’utilisation.

Conservez votre tige de siwak en bon état à l’aide d’un couteau ou avec vos doigts, en coupant les vieux filaments lorsqu’ils sont usés. La durée de vie des filaments dépend de la fréquence d’emploi et de la qualité de la tige. Généralement, coupez les filaments chaque fois qu’ils ont l’apparence d’un vieux balai miteux. En pratique, pensez à les couper au bout de quelques jours. Mais cette règle admet des exceptions. Certains types de siwak, disponibles dans le commerce, ont une durée de vie supérieure à six mois, en raison des conservateurs qui entrent dans leur composition.

6 – Rangez la tige de siwak dans un emplacement sec.

Après utilisation, nettoyez votre tige et rincez-la.

Ensuite, rangez-la dans un endroit propre et aéré et non dans un étui ou une boîte, pour lui éviter de moisir. Ne placez pas votre siwak à proximité des toilettes ou d’un évier pour éviter le transfert de bactéries par les éclaboussures.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *