gélules de curcuma BIO – Nigelle source

8.90 

Le curcuma, qui se distingue par sa très belle couleur orange, est une épice d’exception. Cette plante est cultivée et utilisée depuis l’Antiquité dans certaines régions du monde, et elle est l’une des plantes les plus utilisées en médecine naturelle chinoise et ayurvédique.

Surnommée l’épice d’or, le curcuma incarne la tradition indienne depuis plus de 4000 ans. Il est aujourd’hui plébiscité pour ses vertus  articulaires et antioxydantes.

Protecteur gastro-intestinal et puissant anti-inflammatoire, le curcuma révèle bien d’autres vertus que son simple usage alimentaire. Il soigne les troubles digestifs, apaise les douleurs dues aux gastrites et autres inflammations de l’intestin et joue un rôle protecteur pour l’estomac et le foie. Le curcuma s’avère, de plus, très efficace dans la prévention de certains cancers. Son rhizome fait l’objet de recherches approfondies.

9 en stock

Comparer
Partager :

Description

Le curcuma est issu d’une plante qui pousse dans le sud du continent asiatique, et plus précisément en Inde, au Sri Lanka, au Bangladesh et au Myanmar. En cuisine, le rhizome (partie souterraine de la plante) est séché puis réduit en poudre pour former une épice. Cette épice est indissociable de la cuisine indienne et de la gastronomie asiatique.

Cependant, au-delà de son intérêt culinaire, le curcuma est aussi une plante médicinale de premier choix. Il s’utilise depuis longtemps en médecine chinoise et ayurvédique pour ses différentes vertus sur la santé. Et on le trouve désormais dans la composition de nombreux compléments alimentaires, que ce soit sous la forme solide ou bien liquide. Le curcuma a d’ailleurs depuis plusieurs années trouvé sa place parmi les compléments alimentaires les plus consommés au monde.

 

Le curcuma à travers les temps  :

Il est difficile de mettre une date sur la première utilisation du curcuma. On trouve néanmoins des traces de sa présence dans les écrits de la littérature sanskrite. Ces derniers datent de plus de 2000 ans avant notre ère.

Il faut savoir que l’histoire du curcuma est double. La plante possède un passé culinaire très riche et un passé médical tout aussi intéressant.

Autrefois, le curcuma était, de par sa couleur jaune-orangée puissante, utilisé comme colorant pour les textiles d’Inde et d’Asie. Il était aussi utilisé pour colorer plats et mets en tout genre mais aussi comme épice pour aromatiser les plats, c’est d’ailleurs un composant principal du curry que nous connaissons tous

Les anciens se sont rendu compte que ce même curcuma permettait de conserver la saveur et les propriétés des aliments et il fut dès lors utilisé comme conservateur naturel au même titre que le sel ou le citron. Il fut alors découvert que ses propriétés de conservateur des aliments provenaient de son fort pouvoir antioxydant : ses propriétés de plantes médicinales étaient nées.

Dans la tradition ayurvédique (d’Asie du sud), il est utilisé comme herbe médicinale en prévention et en curation pour ses effets notamment sur les rhumatismes, l’arthrose, ou autres problèmes de peau. Mais de façon générale, le curcuma est largement connu et reconnu pour ses propriétés antioxydantes ainsi que sur divers types d’inflammation, notamment intestinales par exemple.

L’arrivée du curcuma en Europe correspond à celle des currys ramenés par les Britanniques depuis leur Empire des Indes. La reconnaissance de ses propriétés médicinales est donc récente en Occident. Son efficacité dans le traitement des troubles digestifs n’en est pas moins reconnue par l’OMS ( Organisation mondiale de la santé) et la Commission E, (commission scientifique allemande chargée de valider les propriétés médicinales des plantes).

L’histoire du curcuma s’écrit aussi au futur puisque de nombreuses recherches scientifiques sont en cours, particulièrement sur les effets de l’un de ses principaux composants, la curcumine, dans la prévention et le traitement de certains cancers.

Depuis vingt ans, la fréquence des publications sur le curcuma ne cesse de croître, laissant apparaître un véritable engouement pour cette plante devenue connue dans le monde entier.

Sa production est actuellement d’une importance économique primordiale pour l’Inde et les autres pays producteurs.

 

Principales vertus du curcuma  :

  • Anti-inflammatoire naturel puissant. Soulage les douleurs causées par les inflammations chroniques à l’image des tendinites, des lumbagos, de l’arthrose et des rhumatismes.
  • Aide à maintenir la santé des articulations et des os, aide à maintenir la flexibilité des articulations.
  • Améliore le confort digestif et favorise la digestion
  • Lutte contre l’acidité gastrique en stimulant les sécrétions de mucus ; il protège l’estomac et le foie, diminue les nausées.
  • Rééquilibre la flore intestinale.
  • Lutte contre la constipation, les inflammations et les troubles de l’intestin et notamment contre le syndrome de l’intestin irritable. Il se montre d’une rare efficacité contre la gastro-entérite, les douleurs digestives ou encore, les diarrhées infectieuses.
  • Maintiens la santé du foie et facilite le déstockage des graisses
  • Propriétés anti oxydantes permettant de lutter contre le stress oxydatif
  • Contribue à un bon équilibre nerveux
  • Fluidifiant sanguin : le curcuma aide à traiter les problèmes circulatoires et donc à réduire les risques de crise cardiaque.
  • Réduit le risque de développement de maladies cardiovasculaires
  • Fait baisser le taux de «  mauvais cholestérol  » dans l’organisme.
  • Aide à limiter l’accumulation des graisses
  • Effets bénéfiques contre certains troubles de la mémoire et différentes maladies dégénératives, notamment la maladie d’Alzheimer.
  • Conseillé aux sportifs car il apporte de l’  énergie, facilite la récupération physique après l’effort et peut être utilisé en prévention ou en cas de douleurs, d’inflammation ou de blessure.
  • Recommandé (notamment par l’American Cancer Society) dans le cadre de la prévention contre le cancer mais aussi dans le cadre d’une chimiothérapie. L’ épice serait capable de stimuler la production des enzymes qui bloquent et éliminent les cellules cancéreuses et elle serait très efficace dans la stabilisation des cancers du pancréas et du côlon.

 

Conseils d’utilisation : 2 à 4 gélules par jour, de préférence le matin, à jeun.

 

Contenance : 60 gélules

 

Ingrédients INCI : Poudre de racine de curcuma BIO (curcuma longa root)

Gélules certifiées BIO, Halal, Kosher, sans OGM, 100% végétales HPMC

Provenance : Inde

A conserver dans un endroit sec, à l’abri de la chaleur et de l’humidité.

 

Précautions d’emploi :

  • Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.
  • Ne convient pas aux enfants de moins de 18 ans.
  • Ne convient pas aux personnes souffrant de troubles hépatiques, de lésions ou calculs biliaires.
  • Consultez votre médecin ou pharmacien en cas d’usage simultané d’anticoagulants.
  • Faire une pause de 2 semaines minimum après 8 semaines de supplémentation.

 

 

Études sur le curcuma et le cancer

Les propriétés du curcuma dans le cadre de la prévention du cancer sont étudiées depuis 1985 (R. Kultan « Potential Anticancer Activity of Turmeric (Curcuma Longa) »).

La communauté scientifique est tout simplement partie d’un constat : les populations asiatiques sont en moyenne huit fois moins touchées par ces pathologies.

Il a ensuite été démontré que la consommation de curcumine durant plusieurs mois fait régresser des lésions précancéreuses comme les polypes intestinaux.

Les résultats des expériences menées sur des souris in vivo et in vitro ont démontré l’action du curcuma (et de la curcumine) sur le développement de certaines tumeurs. Justement, les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la plante permettent de prévenir et de mieux traiter plusieurs formes de cancers.

Par la suite, de nombreuses études ont aussi été menées sur les effets inhibiteurs du curcuma sur plusieurs types de cancer.

Mieux encore, cette épice savoureuse serait capable de stimuler la production des enzymes qui bloquent et éliminent les cellules cancéreuses (

L’épice serait très efficace dans la stabilisation des cancers du côlon et du pancréas.

Les résultats obtenus durant ces études ont conduit des organismes (dont l’American Cancer Society) à recommander ouvertement le curcuma dans le cadre de la prévention contre le cancer. Mais aussi dans le cadre d’une chimiothérapie.

En effet, associée à la chimiothérapie, la curcumine peut permettre la stabilisation d’un cancer colorectal ou du pancréas, à des doses quotidiennes de 8 gr. Cette substance augmenterait enfin les effets de la radiothérapie et de la chimiothérapie, tout en limitant leurs effets secondaires.

 

 

Informations complémentaires

Poids 0.26 kg

Avis

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser un avis “gélules de curcuma BIO – Nigelle source”